Feu d’artifice

 

IMG_0029

Feu d’artifice

Attentat de Nice du 14 Juillet: ils cherchaient ce soir-là à prendre du plaisir, à émerveiller les yeux heureux de leurs petits

Me touchent vos veuvages si soudains

Vous me touchez grands-parents orphelins

Parents orphelins, enfants orphelins

Frères et sœurs orphelins, cousins orphelins

Oncles et tantes orphelins

Beaux-frères et belles-sœurs orphelins

Amis orphelins, voisins orphelins,

Me touchent vos souffrances

Me touchent vos handicaps, vos traumas

Vives blessures si profondes

Souffrances à outrance virulentes.

A bâbord et tribord, vous étiez de l’or

Et vous le resterez longtemps encore.

Vos échos résonneront longtemps dans nos corps.

Silence sur la place, victimes et bourreaux

Victimes vous aussi de ce plan à vau-l’eau.

Prêtres, pasteurs, rabbins, imams …

Célébrons ensemble la paix dans nos âmes,

Restons témoins, prêtons serment, aimons vraiment

Aimons autrui à tout vent, souffle le doux vent

Prions longtemps la paix pour guérir les enfants.

(17-07-2016)

Publicités

Viendrais-tu avec moi?

495

Viendrais-tu avec moi?

 

Chéri, viendrais-tu de ce pas

Te promener dans la forêt avec moi?

J’ai besoin de voir tous les éclats de voix

Des arbres qui déploient leurs branches en émois

 

Feuilles tremblantes et frissonnantes

Rayonnantes dans ce champ de couleurs

Que cet automne nous offre de tout cœur

Avant que l’hiver de ses frimas nous hante.

 

Chéri, viendrais-tu avec moi de tout cœur

Te promener dans la forêt de couleurs?

(Automne 2015)

 

Nature déployée

IMG_0680

Nature déployée

 

Chardons, bleuets et le gai chardonneret,

Platanes et palmiers, toute une communauté.

Pépiements d’oiseaux, mères qui ont chassé

Dans leurs envolées ces insectes happés

Pour leurs petits, becs grands ouverts, dans leurs nids.

Quelle ivraie cette nature créée

En liberté, durant toutes ces journées!

Beauté, tu te crées.

 

 

Calmement, le vent

IMG_0679Calmement, le vent

 

Espace et nature,

Souffle de vent et verdure

Je ne bouge dans ce décor qui rassure

Suis absorbée par ce calme qui perdure.

Les bruits sourds font écho

Au chant des cigales si beau.

Le calme inhérent est le pendant

A cet écran

Que le ciel épouse dans ce moment

Où j’entends le rayonnement

Du soleil chantant.

Le palmier balance ses palmes s’ouvrant

Aux maints petits souffles de ce vent

Caressant ma peau sciemment

Calmement, lentement.

Le souffle doux, du vent. 

Papa, je t’aime

IMG_1447

Papa, je t’aime

La petite fille ne sait pas que « papa de micho »veut dire papa nourricier

La petite fille grimpe sur les genoux de son père

Elle lui dit, fière: « Papa, je t’aime. »

Le dit-père lui répond: « Papa de micho. »

La petite fille ne reçoit pas

Le « Je t’aime » de son père.

Sa « sœur » peut rester sur ses genoux.

La petite fille descend et ne comprend pas.

CNV

IMG_0074

CNV

* Marshall Rosenberg a été le fondateur et le directeur de la formation du Center for NonViolent Communication. Il a voyagé dans le monde entier pour intervenir en tant que médiateur dans les conflits et promouvoir la paix. Il a écrit: Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs). Il est décédé en février 2015.

Chère CNV, je t’ai trouvée,

Après échanges et partages dont j’ai su profiter.

Au fil de ces quelques années, quelques progrès j’ai faits.

Quelques dérapages m’ont été reprochés:

« Et tu appelles ça, de la CNV? »

Merci Marshall*, Thomas et Isabelle

Pour ces quelques envolées d’ailes,

Les allègements de ces souffrances

Si longuement portées dans mes transes.

 

M’écouter et me dire simplement,

T’écouter, me questionner sur ce que tu ressens,

Te demander si cela est vraiment,

De toi, je me suis rapprochée subtilement!

 

Merci, Communication Non Violente pour ta Bienveillance.

Merci Belle Isabelle.